Quelle tenue adopter en tant qu’agent de sécurité ?

Quelle tenue adopter en tant qu’agent de sécurité ?

Etre agent de sécurité demande une vigilance permanente, et il en va de même avec sa tenue et ses accessoires, qui doivent être en bon état de marche. Si la loi impose déjà un quelques éléments sur la tenue de l’agent de sécurité, il existe aussi des accessoires et des particularités qu’il ne faut pas négliger dans la conception de la tenue.

La tenue de base

Selon la loi, la tenue de l’agent de sécurité ne peut pas se limiter au simple mot « sécurité » imprimé en majuscule sur le dos d’un polo. Le vêtement en question doit comporter au moins deux fois l’insigne de l’entreprise employeur de l’agent. Par ailleurs, elle ne doit en aucun cas ressembler de trop près à un uniforme officiel tel que celui de la police, de la gendarmerie ou autre service d’ordre. En cas de non-respect de ces règles, l’entreprise et l’employé risquent une contravention.

La tenue règlementaire et de base comporte donc tout simplement un polo confortable constitué d’un tissu souple, léger et solide ; ainsi que d’un pantalon de couleur sombre tout aussi solide et large pour permettre à l’agent de faire des mouvements amples. En ce qui concerne les chaussures, les agents de sécurité portent le plus souvent des chaussures de sécurité qui leur permettent un certain confort même s’ils restent debout durant tout leur service.

Pour concevoir la tenue idéale pour vos agents de sécurité et créer un uniforme totalement adapté aux exigences de la fonction, venez découvrir nos services.

Les accessoires d’accompagnement

Selon le poste occupé, l’agent de sécurité n’aura pas les mêmes besoins en termes d’accessoires. Selon qu’il soit agent de sécurité ou garde du corps, son équipement ne sera pas le même puisque les exigences de son métier ne seront pas similaires.

L’agent de sécurité, par exemple, ne possède pas (ou très peu) d’accessoires pour mener à bien sa mission. Il est principalement chargé de surveillance et ne doit donc pas être armé. Son équipement se limitera donc à une oreillette ou un talkie walkie pour faciliter la communication entre les agents, et aussi parfois au port d’un brassard qui signale sa fonction dans l’établissement.

Pour les gardes du corps ou agents de protection rapprochée, l’équipement comportera des armes et d’autres éléments en lien avec la sécurité. On peut notamment noter la présence de menottes, d’un pistolet d’alarme, d’un taser, d’une bombe lacrymogène, d’une matraque télescopique, d’un couteau de poche voire même d’une arme de 1e à 4e catégories sur autorisation préfectorale.

La loi reste très stricte et vigilante sur le port de ces armes et sur le contexte dans lequel elles sont utilisées. Il est donc très important de s’informer sur les exigences du métier et les règlementations en vigueur.